Conseils pour préparer son voyage en Andorre

Publié le 26 mars 2020

Enclave pyrénéenne nichée entre la France et l’Espagne, Andorre est une petite destination au charme exceptionnel. Cette adresse touristique vaut vraiment une visite à part ne serait-ce que pour admirer ses plus belles régions. Mais avant d’aller plus loin, il s’avère important de savoir certaines formalités pour visiter cette principauté.

Quand partir en Andorre ?

Principalement montagneuse, la Principauté d’Andorre profite d’un climat méditerranéen de montagne. Celui-ci est un peu frais, mais reste agréable avec des journées ensoleillées plus de 300 jours par an. Durant la saison hivernale, les chutes de neige sont visiblement abondantes, tandis qu’en été, les températures apportent des chaleurs qui ne sont pas vraiment trop étouffantes.
En bref, on peut visiter Andorre toute l’année. Le printemps et l’automne sont propices à sa découverte puisqu’il s’agit de deux saisons très agréables. Côté température, la moyenne minimale descend jusqu’à -2 °C et la maximale est de 24 °C. Il est à noter que l’amplitude entre les deux zones de plus faible et de plus haute altitude est d'environ 4 ou 5 °C.

Quelques mots à propos de la sécurité et la santé en Andorre

Tout voyageur doit savoir que la carte européenne d’Assurance maladie n’est pas valide en Andorre. Avant votre départ, vous devez ainsi demander à votre caisse d’assurance maladie le formulaire SE 130-04 ou de le télécharger. De ce fait, la prise en charge des soins devrait être assurée par la caisse Andorrane de sécu. Toujours dans le terme de santé, voyager en Andorre ne nécessite aucun vaccin. Cependant, il vaut mieux mettre à jour votre rappel antitétanique, notamment si vous êtes adeptes du camping.
En ce qui concerne la sécurité locale, il est à noter qu’Andorre est un pays où la petite criminalité est moindre. Dans la majorité des régions, même si vous avez oublié de fermer la porte de votre voiture, vous ne risquez pas de vous faire cambrioler. Par ailleurs, vous n’aurez pas à vous inquiéter pour les vols à la tire.

Les essentiels à ne pas oublier avant de partir en Andorre

Comme dans certains pays en Europe, la possession de papiers UE, comme la carte d’identité ou passeport en cours de validité, peut suffire pour les ressortissants de l’UE pour passer la frontière. Même si ces papiers ne sont pas demandés à votre arrivée, vous en aurez pratiquement besoin lors de la réservation d’hôtel. L’une des meilleures saisons pour partir là-bas est l’hiver. Pour ceux qui s’intéressent à la randonnée en montagne, il vaut mieux attendre la fin du printemps et au début de l’automne. Pour les vols, vous devez savoir qu’il n’existe aucun vol direct pour l’Andorre, ni de décalage horaire.
Pour les déplacements, la principauté détient un réseau routier en excellent état avec des sections 3 à 4 voies sur le trans-andorrane. Vous y trouverez également de belles routes goudronnées jusque dans les endroits les plus reculés de la principauté. Seul souci, le parking en Andorre est partout payant, sauf dans les petits villages. Pourtant, il s’avère difficile de trouver un endroit où stationner son véhicule.